Télécharger l’épreuve CM2 – Jeudi


Bing Dwen Dwen : How many sports are there?
Shuey Rhon Rhon: Fifteen! Which one is your favourite?
Bing Dwen Dwen : I like snowboard and bobsleigh.
Shuey Rhon Rhon : I prefer biathlon and freestyle skiing. But I hate skeleton!
Bing Dwen Dwen : Really? I love it but I don’t like luge!
Shuey Rhon Rhon : What about ice hockey? Do you like that?
Bing Dwen Dwen : Yes, I do! I play ski jumping and curling.
Shuey Rhon Rhon: I’ve never played curling but I have played figure skating during my holidays.
Bing Dwen Dwen : Shuey, it’s time to leave the stadium now!
Shuey Rhon Rhon : Yes, we must go to Zhangjiakou for the biathlon competition.
Bing Dwen Dwen : Let’s go!
Shuey Rhon Rhon : I’m so excited to take the train !

BIATHLON OLYMPIQUE (biathlon)
Le biathlon allie l’endurance et l’intensité du ski de fond à la précision et à la technique du tir à la carabine. Le biathlon a fait son apparition aux Jeux Olympiques d’hiver de Squaw Valley 1960, en Californie. Depuis, il a toujours fait partie du programme olympique, des nouvelles épreuves y étant même ajoutées au fil des éditions.

BOBSLEIGH (bobsleigh)

En bobsleigh, les athlètes dévalent une piste glacée et étroite dans un engin spécialement conçu à cet effet.
Présent lors de tous les Jeux Olympiques d’hiver, à l’exception de ceux de Squaw Valley 1960, le bobsleigh est un sport emblématique des Jeux.

COMBINE NORDIQUE (nordic combined)
Le combiné nordique est un sport unique en son genre, puisqu’il est composé de deux sports bien distincts : le saut à ski et le ski de fond.
La compétition est au programme des Jeux Olympiques d’hiver depuis leur toute première édition, en 1924, même si aucune épreuve féminine n’a jusqu’à aujourd’hui été ajoutée au programme olympique.

CURLING (curling)
En curling, les équipes utilisent balais et chaussures spécialement conçues à cet effet pour faire glisser des pierres de granit sur la glace en direction d’une cible.
Le curling est l’un des sports les plus originaux des Jeux Olympiques d’hiver. Car oui, il nécessite des pierres, des balais, ainsi que des chaussures pour « slider » et « gripper ». Et même si le curling est souvent considéré comme un sport considéré comme lent, il n’en demeure pas moins riche en habileté, suspense et excitation ! Ce sport est présent aux J.O. depuis le début.

HOCKEY SUR GLACE (ice hockey)

Le hockey sur glace, un sport d’équipe rapide et aux nombreux contacts qui attire les foules aux Jeux Olympiques. Le hockey sur glace a fait sa première apparition aux Jeux Olympiques d’été d’Anvers 1920, avant d’être définitivement reversé dans le programme des Jeux d’hiver à partir de l’édition de 1924. Depuis, il y est toujours resté.

LUGE (luge)
En luge, les athlètes doivent dévaler une piste glacée à des vitesses extrêmes, les pieds en avant sur leur engin. La luge est l’un des trois sports de glisse au programme des Jeux Olympiques d’hiver de Beijing 2022, en compagnie du skeleton et du bobsleigh. Mais il est le plus rapide d’entre eux : les athlètes atteignent une vitesse moyenne de 120 à 145 km/h ! Ce sport fait partie des J.O. depuis les jeux de Innsbruck en 1964.

PATINAGE ARTISTIQUE (figure skating)
Le patinage artistique est un élégant mélange d’art et de sport qui comprend le patinage en individuel, en couple et en danse sur glace.
Le patinage artistique est l’un des sports les plus populaires des Jeux Olympiques d’hiver. Certains diront même qu’il est l’essence même des Jeux, puisqu’il est le plus ancien sport du programme de l’édition hivernale.
Le patinage artistique est apparu pour la première fois aux Jeux lors de l’édition estivale de Londres 1908 – mais aussi à Anvers 1920. Après quoi, il a été reversé définitivement dans le programme hivernal lors des premiers Jeux Olympiques d’hiver de Chamonix 1924.

PATINAGE DE VITESSE (speed skating)
Le patinage de vitesse a évolué d’un moyen de transport sur les lacs et les rivières gelés à un sport où les athlètes se défient tout en affrontant la montre. Le patinage de vitesse est l’une des trois disciplines de patinage au programme des Jeux Olympiques d’hiver, aux côtés du patinage artistique et du short-track. Cette discipline est présente aux premiers Jeux d’Hiver.

SAUT A SKI (ski jumping)
Le saut à ski consiste à ce que les athlètes s’élancent depuis une rampe dans les airs, la distance et le style étant cruciaux. Le saut à ski est un élément central des Jeux Olympiques d’hiver depuis ses débuts, à Chamonix en 1924. Au fil des éditions, cette compétition a délivré des moments emblématiques de l’olympisme. Du Britannique Eddie the Eagle s’élevant dans les airs de Calgary 1988, jusqu’au Norvégien Robert Johansson et sa « moustache volante », le saut à ski semble toujours offrir des moments uniques lors des Jeux.

SHORT-TRACK (short track speed skating)
Les courses de short-track sont pleines de stratégie, de bravoure et de technique, car les concurrents s’affrontent sur un espace réduit. Le short-track, également appelé patinage de vitesse sur piste courte, est l’une des trois disciplines de patinage au programme des Jeux Olympiques d’hiver, aux côtés du patinage artistique et du patinage de vitesse. Mais à contrario du patinage de vitesse, les spécialistes du short-track se défient les uns les autres et non le chronomètre. Cette discipline est inscrite au programme des J.O. d’Hiver depuis les Jeux de 1992 à Albertville.

SKELETON (skeleton)
En skeleton, les athlètes dévalent une piste glacée à très grande vitesse, la tête la première et sur le ventre. Cette discipline fait son apparition aux Jeux de 1928 à Saint-Moritz.

SKI ACROBATIQUE (freestyle skiing)
Les nombreuses disciplines du ski acrobatique allient vitesse, spectacle et technique extrême. Après avoir été présenté pour la première fois comme sport de démonstration aux Jeux de Calgary 1988, le ski acrobatique a été introduit au programme olympique d’hiver en 1992, de nouvelles épreuves, dont le ski cross, le halfpipe et le slopestyle sont venues se greffer à la compétition au fil des années.

SKI ALPIN (alpine skiing)
Le ski alpin (parfois appelé ski de descente) est l’une des compétitions phares des Jeux Olympiques d’hiver. Les skieurs atteignent bien souvent des vitesses allant jusqu’à 152 km/h, tout en dévalant un parcours sinueux, composé de virages serrés et de sauts vertigineux. C’est aux Jeux de 1936 à Garmisch-Partenkirchen que le ski alpin apparaît pour la première fois.

SKI DE FOND (cross-country skiing)
Encore utilisé comme moyen de transport de nos jours, le ski de fond est l’un des sports originels des Jeux Olympiques d’hiver. Le ski de fond est l’un des sports pionniers des Jeux Olympiques d’hiver, puisqu’il y figure depuis la toute première édition hivernale. À Chamonix 1924, il n’y avait alors que deux épreuves masculines, le 50 km et le 18 km.

SNOWBOARD (snowboard)
Alliage d’éléments de surf, de skateboard et de ski, le snowboard est l’un des sports les plus récents au programme des Jeux Olympiques d’hiver, dans lequel il est apparu pour la première fois aux Jeux de Nagano 1998, au Japon. Et malgré ses seulement six apparitions aux Jeux, le snowboard est devenu l’une des disciplines les plus populaires et haletantes des Jeux Olympiques d’hiver.